En février 1855, il succède au poste de Graveur général des monnaies à son père,Jean Jacques Barre. Il écritGraveurs Généraux et particuliers des Monnaies de France, Contrôleurs Généraux des Effigies, Noms de quelques graveurs en Médailles de la Renaissance Française, publié en 1867.

En 1855, il doit reprendre les travaux de son père, notamment les gravures des timbres-poste de France bien qu’il n’apprécie pas Anatole Hulot, l’entrepreneur chargé de leur impression et spécialiste de la galvanoplastie. Pour concurrencer cette technique de reproduction des clichés nécessaires à la création des planches d’impression des timbres, Désiré-Albert Barre se lance dans des essais de frappe au balancier monetaire entre 1858 et 1859. Il produit ainsi sur la commande de la commission des Monnaies des essais au type Ceres, même si finalement, Hulot conserve son contrat en abaissant ses prix. En 1861, grâce au retard de Hulot, la technique de frappe au balancier permet néanmoins à Barre d’emporter le contrat de production des planches d’impression des premiers timbres de Grece au type Hermes, dont il a réalisé quelques mois auparavant le dessin et le poinçon. En 1876, il fournit les mêmes travaux pour la création de deux timbres complémentaires.

Se rejetant la responsabilité des retards, les relations entre Hulot et Barre entraînent des retards dans la production de nouveaux timbres au début des années 1860. En désaccord avec le cadre de Hulot autour des nouvelles effigies laurees de Napoleon IIIdécidées début 1861, Barre retarde la fourniture du poinçon, puis, à deux reprises pour de nouvelles valeurs, Hulot renvoie le poinçon jugé abîmé pour que Barre effectue des retouches. Les émissions s’étalent ainsi de 1862 à 1870En août 1866, bien qu’il en ait rendu la maquette en juillet, Désiré-Albert Barre refuse désormais de graver le poinçon du nouveau timbre-poste de cinq francs. Hulot doit se débrouiller avec des copies d’anciens poinçons5.

Après sa mort, son frère ainé Jean Auguste Barre le remplace pendant l’année 1879 comme Graveur général des monnaies.

Source Wikipedia.com

Advertisements